AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
MAMAMIAAAH L'INTRIGUE EST POSTE !
ALLEZ (:


Déjà 25 membres et 1147 messages (aa)

 

 Tiens, il fait calme ici...[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar Carlisle Cullen
    i'm a member of family cullen



Féminin Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2009

Burned and Damned
Passé && Présent réunis:
Relations and Relations:
Groupe: Je suis un vampire végétarien ♪

MessageSujet: Tiens, il fait calme ici...[libre]   Mer 2 Sep - 0:47

J’avais travaillé toute la journée et toute la nuit, on avait eu besoin de moi tous se temps la, c’est qu’il y a des malades ses temps-ci. J’aurais pus travailler plus longtemps, mais ma chère femme était venue me chercher en disant que j’avais aussi besoin de sois disant me reposer. Bien sûr, elle voulait me rappeler que travailler plus relevait du surhumain, j’avais donc dis que je rentrerais dans deux heures. Après l’avoir embrassé avec une grande tendresse, j’étais retourné voir un patient qui se plaignait de douleur intestinal, cet homme avait simplement une indigestion. Bref, après deux heures, je rendis mon blouson blanc et alla prévenir la secrétaire que je rentrais chez moi car j’étais mort de fatigue.

Bien sûr, cela était faux, je ne ressentais aucune fatigue mais bon, je devais aussi me nourrir. D’ailleurs, en rentrant chez moi je fis une petite hale dans la forêt pour chasser, je ressentais légèrement la soiffe arriver et je préférais la stopper directement, cela me semblais bien plus sage. Une fois fais, je remonte dans ma voiture et me dirige directement vers chez moi. Il était plus ou mois 21h30, donc, il faisait déjà nuit sur la petite ville de Forks. Ses temps-ci, j’avais remarqué que plusieurs vampires étaient venus s’installer ici, cela m’inquiétais surtout si ils n’étaient pas végétariens. Je ne voulais surtout pas que nous soyons découverts, j’avais peur que ma famille soit en danger.

Soucieux, je gare ma voiture dans le garage, plusieurs autres véhicules y étaient garés mais j’avais l’habitude de les voirs ici. Bref, je coupe le contacte et sors de ma voiture noire calmement, clapant la portière avec délicatesse comme j’avais appris à le faire. Je monte les escaliers et pénètre chez moi, bizarrement, je n’entendis aucuns bruits, seraient-ils tous partis chasser ? Cela ne m’étonnerait pas, ou alors ils étaient tous occupés ailleurs.

Ben voila, j’aurais pus rester une heure de plus à l’hôpital personne ne l’aurais remarqué. Quoi que, Esmée m’aurait tapé sur les doigts, je travaillais beaucoup trop ses temps-ci me disait-elle, mais elle savait à quel point mon travail me tenait à cœur. Je me dirige alors vers la cuisine et me stoppe avec rigueur, celle-ci était en dessus de tous, apparemment, mes enfants c’étaient encore bien amusés ! Je lève légèrement les yeux au ciel, ils ne changeront jamais…Mais c’est bien pour cela que je les aime !

    « Les enfants…quand apprendront-ils à ranger leurs affaires. »


Je ne pus m’empêcher de sourire avec tendresse, j’avais l’habitude maintenant et cela ne me dérangeais pas plus que cela. Il ne me fallu même pas cinq minutes pour que la cuisine soit propre, une fois fini mon petit ménage, je me dirige vers le salon et attrape un livre qui trainait sur la table. Et oui, quand je n’avais rien à faire je lisais, enfaite, je lisais tous le temps. Au fond, j’aurais bien voulu que ma famille soit la, j’aimais être entouré de ceux-ci. J’aimais quand Emmett faisait enrager Isabella, j’aimais quand Alice dansait partout et essayait de mettre un peut de gaîté dans la maison. J’aimais quand Esmée était dans mes bras, quand je sentais son odeur si proche de la mienne.

Ma femme était celle que j’aimais plus que tout au monde, jamais je n’aurais cru pouvoir tomber amoureux à ce point, pourtant, je l’étais. Elle était tout pour moi, d’ailleurs, je devais penser à son prochain cadeau d’anniversaire. L’année passé j’avais fais fort, je lui avais offert une île, comment allais-je pouvoir faire mieux ? Je n’en avais pas la moindre idée. Mes yeux se plissent sous la réflexion, c’est alors que j’entends des bruits de pas dehors se dirigeant vers la maison, je ne bouge pas pendant quelques secondes et finis par me lever. Je pose mon livre sur la table en verre du salon et me dirige vers la cuisine, attendant le ou la nouvelle venue avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Esmée A. Cullen
    p'tit nouveau ; patate douce qui doit faire sa fiche (:



Féminin Messages : 13
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: Tiens, il fait calme ici...[libre]   Mer 2 Sep - 17:55

Esmée avait commencée la journée par allée a l'hopital , surment pas pour elle mais pour son maris , encore abscent cette journée , c'etait un travailleur née , mais tous humain doit dormir , meme si la nature de Carlisle lui permettais de restée toujours eveillée , les soupçons devais etre ecartée !
Elle commença par allée dans sa propre cuisne et y decouvris une scene affreuse pour elle , qui aimait l'ordre , voila un champs de bataille ou plutot d'amusement de ses enfants , elle sourit a imaginée , Alice sautée dans toute la cuisine et Emmet et Bella essayant de l'attrapée , et Rosalie , qui restait surment un peu de cotée , mais de tous coeur avec Emmet son ame soeur

Souriant , elle ramassa l'un des objets , puis elle se decida a partir enfin , quand elle y arriva , beaucouqs de regards fut apparament de voirs Esmée dans l'hopital c'etait vrai qu'elle n'y allais que tres rarement , Esmée n'etant jamais malade , c'etait ainsi d'etre vampire , on etait tous simplement plus humain !
Apres avoir donnée son avis a son maris , elle decida donc a repartir de cette endroit ! Esmée se controlais tres bien , mais elle n'avais pas la force de Carlisle de restée des heures dans un endroit remplie de sang !
Descendant , les escaliées , elle repris sa voiture !

Sur le chemin , elle eu l'envie d'allée faire un peu les magasins , elle avait besoin de corsage , et de jupe , elle etait surment moins folles dans tous qui consernait les habits que Alice , mais elle aimait plutot les seances de shopping avec ses filles , dommages qu'il ne soit pas là , cette fois !
Elle alla a Port Angeles , c'etait pas tres eloignée , et elle trouverais bien son bonheur dans l'un des multiples magasins qu'offrais la ville !
Apres murs reflexions , elle se decida sur plusieur ensemble , alla payée et reprit sa voiture , direction la Villa des Cullens !

Quand , elle arriva , elle remarqua la voiture de son maris , satisfaite , qu'il les ecoutée , elle sortis de la voiture et alla dans le coffre , cherchée ses sacs , il y e avait pas mal en fin de compte , mais Esmée , ne comptais jamais , voirs rarement quand il sagissait de vetements !
Enfin , elle alla vers la maison et entra , elle dpeosa sa veste sur le banc de l'entrée et alla vers la salle ou elle un decouvrit Carlisle !
Tous sourire , elle alla vers sa compagnis , puis deposant ses affaires par terre , elle remarqua que la cuisine avait été rangée , elle se douta qu'il s'agissait de Carlisle , car ses enfants n'etaient surment pas rentrées depuis tous a l'heure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Carlisle Cullen
    i'm a member of family cullen



Féminin Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2009

Burned and Damned
Passé && Présent réunis:
Relations and Relations:
Groupe: Je suis un vampire végétarien ♪

MessageSujet: Re: Tiens, il fait calme ici...[libre]   Mer 2 Sep - 18:20

Quand j’entendis une voiture entrer dans l’allée, je reconnus directement le moteur, c’était la voiture de ma femme. Je pose donc mon livre sur la table de salon et me lève, je me dirige vers la cuisine ou j’attends la femme de ma vie, ma moitié, mon âme sœur. Je l’entends rentrer et déposer sa veste sur le banc de l’entrer, j’entends aussi qu’elle tient des sacs en main, aurait-elle été faire du shoping ? Je la vois enfin, elle à un visage si beau, des cheveux magnifiques, elle était tous simplement parfaite à mes yeux. Elle vient vers moi en déposant ses sachets dans un coin, je ne peux m’empêcher de sourire face à cela. Pour sa, elle s’entendait bien avec Alice, ma fille. Je pose une main sur la taille d’Esmée et pose un baiser sur ses lèvres, des lèvres qui étaient tellement douces, des lèvres que j’aimais toucher simplement.

    « Bonjours ma chérie, tu as été faire des courses à se que je vois… »


Je rigole légèrement en gardant ma main droite sur sa taille, elle était plus petite que moi, mais physiquement elle paraissait plus vieille. Moi, j’avais gardé le physique d’un homme de 23ans, alors qu’elle, lors de sa transformation elle en avait 26. Mais qu’importe, j’étais plus âgé qu’elle réellement, je l’aimais tel qu’elle était, je ne voulais surtout pas qu’elle change. Je me souviens de la première fois ou je l’avais croisé, elle avait 16ans et c’était cassée une jambe, déjà à cette époque elle m’avait semblée ravissante et pleine de joie de vivre. Malheureusement, elle avait croisé le chemin de son ancien époux et j’avais toujours eu cette haine envers lui immense. Rien que de savoir qu’il avait osé lever la main sur elle, la battre et faire des choses bien plus horrible. Je passe une main sur la joue si froide de ma moitié, sa peau était si douce, ses yeux si tendres. Esmée était une merveilleuse mère, une merveilleuse femme.

    « Tu as passé une bonne journée ? Ou sont les enfants ? »


Je ne pouvais me passer de sa beauté, de la regarder, de l’avoir près e moi tout simplement. Souvent, les vampires trouvent leurs moitiés, moi, j’avais trouvé la mienne depuis plusieurs années. C’était-elle tous simplement, elle était ma compagne et sans elle, je ne me voyais pas refaire une vie normale. Puis, nous avions une si belle famille, cinq merveilleux enfants, une magnifique maison. Nous étions tous simplement heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Esmée A. Cullen
    p'tit nouveau ; patate douce qui doit faire sa fiche (:



Féminin Messages : 13
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: Tiens, il fait calme ici...[libre]   Mer 2 Sep - 19:11

Esmée vut enfin son maris , qui etait donc dans la cuisine , deposant ses affaires , elle lui lança un petit sourire , puis se rapprochant de son maris , elle repondit a son baisée !
De plus , elle etait heureuse de le voirs enfin chez eux , depuis le temps , cela lui avait plutot manquée . C'est vrai que depuis quelques temps , elle trouvais la maison de plus en plus vide , entre ses enfants qui partent souvent , et son maris , un fan de travails , elle se sentait seule dans cette largue maison , cette immence maison

« Oui , j'avais besoin de quelques tenues , mais j'aurai aimée avoir l'avis de Alice ou Rose »

Prennant la main de son maris , elle se rapprocha de lui , de lui avec un largue sourire , puis enfin , elle l'entraina vers le salon , pour etre plus tranquille que dans cette cuisine qui n'etait d eplus jamais utilisée , vous avez deja vu des vampires mangée , et bien non , en parlant de mangée , elle irait chassée apres , dans la soirée , car pour le moment la soif , n'etait pas presente , et elle voulais restée avec Carlisle , depuis le temps qu'elle ne l'avais pas eu , juste pour elle .
Elle s'assit sur la canapée , meme si restée debout ne la derangeais vraiment pas , elle voulais s'assoirs , allée savoir pourquoi , et bien meme Esmée , ne le savais pas !
Puis elle repenssa a ses enfants , c'ets vrai qu'ils n'etaient n'etait pas encore rentrée , elle se demanda ou ils pouvais bien etre ! Les etres les plus chers de Esmée , ses enfants adoptifs et son maris ! Elle se souvenait la venut de chacun d'eux , en 1er de Isabelle , puis Rose , Emmet , puis Alice & Jasper !

« Disons que je suis sentit un peu seule , les enfants on du partir au lycée ! »

Elle se souvenait le moment ou apres sa transformation , elle avait decouvert Carlisle , meme si elle le connaissait depuis ses 16 ans , la decouverte avait été differente , puis la suite avait aussi été plutot durs , la vie de nouveau née etait compliquée !
Apres cette periode , tous devenu plus facile , plus beau , moins compliquée , l'amour que lui partait les siens etait si important pour Esmée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiens, il fait calme ici...[libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tiens, il fait calme ici...[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
In Forks.
 :: 
| les habitations.
 :: •• La villa des Cullen
-