AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
MAMAMIAAAH L'INTRIGUE EST POSTE !
ALLEZ (:


Déjà 25 membres et 1147 messages (aa)

 

 Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar Aaron H.Jason
    p'tit nouveau ; patate douce qui doit faire sa fiche (:



Féminin Messages : 72
Date d'inscription : 01/09/2009

Burned and Damned
Passé && Présent réunis:
Relations and Relations:
Groupe: Je suis un vampire végétarien ♪

MessageSujet: Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]   Mer 2 Sep - 22:03



Je te donne ces vers afin que si mon nom
Aborde heureusement aux époques lointaines,
Et fait rêver un soir les cervelles humaines,
Vaisseau favorisé par un grand aquilon,

Ta mémoire, pareille aux fables incertaines,
Fatigue le lecteur ainsi qu'un tympanon,
Et par un fraternel et mystique chaînon
Reste comme pendue à mes rimes hautaines ;

Être maudit à qui, de l'abîme profond
Jusqu'au plus haut du ciel, rien, hors moi, ne réponds !
- Ô toi qui, comme une ombre à la trace éphémère,

Foules d'un pied léger et d'un regard serein
Les stupides mortels qui t'ont jugée amère,
Statue aux yeux de jais, grand ange au front d'airain !
Charle Baudelaire



J’avais parlé avec mon ange sur msn, voila de nombreuses années que je ne l’avais plus vue, elle et ses yeux opaques et si pur. Elle me manquait je l’avoue, car son sourire si fragile réveillais en moi cette envie de la protéger incomprise. Quarante deux ans, voila le nombre d’années que j’avais passé loin d’elle, loin de mon ange fragile, loin de cette fille si frêle. Amoureux ? Mais ou allez vous donc chercher cela ! Non, je tenais seulement énormément à elle, comme si elle faisait partie de ses personnes qui arrivaient encore à faire battre ce cœur mort. Je l’avais retrouvé ici, à Forks, grâce à son odeur qui jamais ne m’avait quitté. Elle était au même lycée que moi, j’étais arrivé dans cette ville il y a deux jours, je n’avais pas encore eu le bonheur de la croisée.

Néanmoins, j’avais su chiper son adresse msn, c’était déjà mieux que rien. Je lui avais donc donné rendez-vous à la clairière, j’avais hâte de pouvoir de nouveau la tenir dans mes bras. J’avais décidé de prendre ma voiture, je n’avais pas envie de marcher même si cela m’aurais pris moins de temps d’y aller à pieds. Bref, je sors de chez moi et monte dans mon véhicule, une fois fais, je démarre le contacte et fonce vers la forêt. Je gare ma voiture dans l’ombre des arbres, cachés des yeux humains qui passeraient par la. Je n’avais pas envie que notre moment soit gâché par de petits curieux. Une fois fais, je me mets en marche vers l’endroit du rendez-vous, le ciel était gris et cela m’arrangeais. Je n’avais pas froid, je ne sentais plus les rayons du soleil sur ma peau, le vent caresser mon visage, je n’avais plus de sensations humaine.

Du haut de mes mille trois cent cinquante ans, j’avais appris à m’y habituer. Et oui, j’étais même plus vieux que Carlisle Cullen, le fondateur de la famille de Bella. J’avais rencontré mon ange il y a quarante deux ans de cela, alors que je passais de ville en ville. Très vite, je rencontre ce jeune vampire et je me lie d’amitié avec elle, ce sentiment de protection m’envahis rapidement pour elle. Il n’était pas rare de la voir dans mes bras, des sourires échangés, des regards tendres donnés. Nous étions simplement heureux que le destin aille permis que nos chemins se croisent, je le suis toujours autant. Malheureusement, deux ans plus tard elle du partir et je ne la suie pas, néanmoins, je jure qu’un jour j’allais la retrouver. Depuis, nous avions perdus contacte mais je gardais espoir de la revoir un jour, car dans mon cœur elle restait mon petit ange fragile qui avait besoin de moi.

Et voila, nos chemins se croisent de nouveaux, qui plus es, je comptais bien rester dans cette ville plusieurs années. Perdu dans mes réflexions, j’arrive en avance à la clairière et décide de me coucher dans l’herbe. Je me pose donc dans l’herbe et observe le ciel avec attention, je repensais à ma vie d’avant. Le faite que j’ai toujours été au placé dans la société, le faite que je n’avais jamais reçu d’amour mais que de la haine et du dégout dans les yeux des autres. Je soupire doucement et ferme les yeux, mais son odeur vient me chatouiller le nez et je sourie angéliquement. Je murmure, sachant qu’elle allait m’entendre.

    « Viens dans mes bras mon ange, avant que j’ouvre les yeux et me réveille en te faisans disparaitre avec mon rêve… »


Bien sûr, c’était une façon de parler vu que je ne dormais jamais…Mais bon, je voulais simplement être sûr qu’elle soit bien la, la sentir dans mes bras simplement comme je le faisais autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Isabella M. Cullen
Admin


Féminin Messages : 138
Date d'inscription : 26/08/2009
Âge : 22
Pseudo : Malou.
Humeur : Bonne.

Burned and Damned
Passé && Présent réunis:
Relations and Relations:
Groupe: Je suis un vampire végétarien ♪

MessageSujet: Re: Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]   Mer 2 Sep - 22:30

    Cela faisait à présent quarante deux ans que je n'avais pas revu mon protecteur, mon ange gardien, celui qui avait, autrefois, veillait sur moi. Quarante deux ans qu'il me manquait. Quarante deux ans que je ne cessais de penser à lui. Aussi loin fut-il de moi, j'avais toujours cette étrange impression qu'il soit toujours près de moi, à me soutenir dans mes moments de faiblesse, à me remonter le moral quand ce dernier était à zéro. Quand j'avais du partir avec les miens, je ne m'étais pas rendu compte à quel point il allait me manquer. Le trou béant, bien que discret et silencieux, était encré dans mon cœur mort, et j'espérais qu'un jour, peut être, je pourrais revoir mon ami. J'avais longuement cru qu'il allait définitivement disparaitre de ma vie. Et puis, d'une manière tellement humaine et banale, nous nous sommes retrouvés. Il avait retrouvé mon adresse msn et m'avait ajouté. Vous ne vous rendez pas à quel point cela m'a rendu joyeuse et animée. Heureuse de le revoir, j'avais accepté avec grand plaisir de le voir dans la forêt de Forks.

    Il était 14h30 de l'après midi quand je sortis de la villa où résidais ma famille et moi-même. Impatiente, j'avais pris ma voiture pour foncer à une vitesse affolante vers l'endroit si désiré. Quand je fus là bas, je me déplaçais rapidement dans la forêt. Je perçus rapidement son odeur si masculine et je ne pus m'empêcher de sourire d'avantages au moment où je le vis, au loin, étendu sur l'herbe, tel un dieu.
    Je m'approchais peu à peu de lui, jusqu'à ce que je sois à quelques mètres de lui. Il murmura quelques paroles d'une voix si douce, si basse que personne à part moi pouvait l'entendre. Aussitôt, je m'avançais à nouveau. Quand je fus à ses côtés, je m'assit lentement, jusqu'à ce que je me couche contre lui. Déposant une main contre son torse dur, froid et musclé, je fermais lentement les yeux, alors que je me blottissais dans ses bras de pierre. La sensation d'être enfin auprès de mon ange gardien se ravivait de nouveau en moi et cette plaie, si ouverte d'habitude, venait de disparaitre brutalement.

    Je fermais à nouveau les yeux tandis que je reprenais parole d'une voix que j'espérais identique à celle d'autrefois. Quarante deux ans avant.

      « Je suis là et je ne me sens pas prête de m'effacer. Oh, Aaron, comme tu m'as manqué... Serre moi, encore et encore... »

    Tout les deux, nous entretenions une relation fusionnelle. Pourtant, nous n'étions pas amoureux l'un de l'autre. Nous étions tellement proches que ça en laissait paraitre, mais jamais je n'avais ressentis de sentiments amoureux à son égard. Je l'aimais d'amour, mais pas assez pour qu'il soit l'homme de mon éternité. Oui, je l'aimais d'amour, parce que ce sentiment si fort qui nous unissait ne pouvait pas en dire le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://burned-heart.forumactif.com
avatar Aaron H.Jason
    p'tit nouveau ; patate douce qui doit faire sa fiche (:



Féminin Messages : 72
Date d'inscription : 01/09/2009

Burned and Damned
Passé && Présent réunis:
Relations and Relations:
Groupe: Je suis un vampire végétarien ♪

MessageSujet: Re: Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]   Mer 2 Sep - 22:56

Je la sentis dés qu’elle était arrivée, son odeur était resté ancré dans ma mémoire comme un doux souvenir qui dans les moments difficile me rappelais qu’une personne m’attendais. Je lui dis de venir dans mes bras avant que je n’ouvre les yeux, avant que je ne me réveille et qu’elle disparaisse tel un magnifique rêve. Je l’entends alors approcher de moi, son pas si souple, si svelte d’autrefois se rapprochais de mon corps étendu dans l’herbe fraiche de la clairière. Je la sens venir se blottir contre moi, me dire qu’elle ne comptait pas s’effacer. Elle me dit que je lui avais manqué, elle me demande de la serrer encore et encore.

Son corps contre le miens comme autrefois, cette sensation de chaleur m’envahi, j’avais retrouvé mon ange d’autrefois, j’avais retrouvé mon Isabella. J’ouvre doucement les yeux pour pouvoir la revoir, elle n’avait pas changée, elle était toujours aussi magnifiquement belle. Je l’entoure de mes bras musclés, protecteurs mais avec une grande douceur. J’avais toujours l’impression qu’elle allait se briser en mille morceaux, qu’elle était aussi fragile qu’une poupée en porcelaine. Comme je l’aimais mon ange, ma princesse. Oui, je l’aimais, d’un amour profond et éternelle mais pas d’un amour comme on porte à sa compagne, non, un amour bien plus fusionnelle, bien plus pur que celui-là. Je pose mon visage contre le siens, respirant sa douce odeur sucrée, comme elle m’avait manquée.

    « Tu m’as manquée aussi mon ange, mais je t’avais juré qu’un jour nous nous retrouverons, tu sais que je tiens toujours mes promesses…Maintenant je suis la, je compte bien rester à tes côtés, je ne veux plus jamais être séparé de toi. C’est trop difficile de te savoir en danger pour moi… »


Je passe doucement une main dans ses doux cheveux, ma peau froide contre la sienne me donnait un réconfort étrange. Je me redresse tout en la gardant contre moi, je ne voulais plus jamais la lâcher, cette idée me serais complètement impossible. Je pouvais enfin la tenir contre moi, c’était comme un rêve qui se réalisait, un merveilleux rêve. Je pose un doux baiser sur son front, puis, je plonge mon regard dans le siens en tenant doucement son menton dans mes doigts avec une grande douceur. Je l’aimais tans, elle avait une place énorme dans mon cœur, un place que personne ne pourrait prendre à part elle.

La place de la jeune fille que je dois protéger de tous les dangers, des vampires qui en voudraient à sa beauté. Je me taisais, je me contentais de plonger mes yeux dorés dans les siens, il n’y avait pas de paroles qui définissait ce moment magique que nous avions déjà partagé dans le passé. J’étais bien plus vieux qu’elle, mais j’avais l’impression qu’elle me comprenait plus que n’importe qui. Je soupire doucement d’aise, puis, je finis par reprendre la parole, brisant à regret ce moment magnifique qui se passait entre nous. Pour seule consolation, le faite que des moments comme celui-ci nous en aurions encore des dizaines.

    « Que deviens-tu Bella ? Que c’est il passé dans ta vie depuis quarante deux longues années loin de moi ? »


Ma voix se faisait toujours aussi douce et tendre envers elle…Le vent se leva légèrement et fis bouger sa douce chevelure, une mèche vient cacher son parfait regard et je me hâte de remettre celle-ci en place. Je la tenais toujours contre moi, j’avais l’impression que si je la lâchais, elle allait s’évaporer tel un rêve qui s’efface une fois qu’on ouvre les yeux. Je ne voulais surtout pas qu’elle s’efface, qu’elle s’en aille une fois de plus si longtemps. J’avais souffert de notre séparation, elle connaissait tellement de chose de mon passé. Ma rencontre avec Heaven et Gabriella, le faire que Heaven avait été ma compagne et sa sœur Gabriella ma maitresse…

Elle connaissait mes plus sombres secrets, mais elle ne m’avait jamais tourné le dos et cela prouvait l’amour que nous nous portions. Car dire que ce n’était que de l’amitié serait mentir, car l’amitié est bien moins fusionnelle que se que nous ressentions l’un pour l’autre. Nous avions notre amour à nous, nous nous aimions à notre façon et c’était sa le plus beau. Certes, dans notre comportement beaucoup avaient déjà crus que nous étions ensembles, et nous, nous en rigolions bien et parfois même, nous jouions le jeu juste pour observer le comportement des humains. C’est notre petit jeu à nous, car tans que nous étions tous les deux, rien ne pouvais nous arriver. Enfaite, rien ne pouvais lui arriver, car j’étais la et je veillais sur elle. Je ne pourrais supporter l’idée que quelqu’un lui fasse du mal, je pourrais alors devenir réellement méchant et cruel et les éléments se déchaineraient sur cette terre qui aurait oser faire souffrir mon ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Isabella M. Cullen
Admin


Féminin Messages : 138
Date d'inscription : 26/08/2009
Âge : 22
Pseudo : Malou.
Humeur : Bonne.

Burned and Damned
Passé && Présent réunis:
Relations and Relations:
Groupe: Je suis un vampire végétarien ♪

MessageSujet: Re: Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]   Jeu 3 Sep - 9:20

    Et c'est là que tout s'efface. Je ne savais plus où j'étais, qu'est-ce que je faisais là, ce que j'avais dis auparavant. Il avait un tel grand effet sur moi qu'il me faisait tout oublier, les bons et les mauvais côtés. J'étais comme sous vide, plus rien ne comptait pour moi, excepté être avec lui. Il avait beau avoir 1000 ans de plus que moi, je n'y prêtais aucune attention. A mes yeux, il pouvait y avoir des milliers de différences qui nous séparaient, rien ne pouvait y changer. Rien ? A part le fait que nous soyons tout deux des vampires, bien sûr.

    uc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://burned-heart.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon ange, je sais que tu es la.[Isabella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
In Forks.
 :: 
| la forêt.
 :: •• La clairière
-